Fermer

Le Pays d’Issoire pour les intimes

Le Sancy depuis La Godivelle, randonnee, Cezallier, dep63, ADDT
0 -

5 lieux pour sortir des sentiers battus

Rien que pour vous, on met un coup de projecteur sur nos petits trésors cachés, peu connus à l’extérieur, mais qui pourtant valent le détour. On a choisi 5 lieux qui, chacun à leur manière, vous transmettent un petit quelque chose du Pays d’Issoire et qui, surtout, vous immergent dans l’intimité dans ce coin d’Auvergne !

1) Le site des 140 caves à Montaigut-Le-Blanc

Rendez-vous compte !  Sur à peine quelques m² à flanc de coteau, 140 caves (dit-on) toutes orientées au nord et creusées à flanc de coteau. Au 19ème, lorsque le département du Puy-de-Dôme a connu la prospérité viticole, ces caves servaient à stocker le vin. Aujourd’hui, de nombreuses caves sont à l’abandon mais certaines ont été reconverties en cave d’affinage pour le Saint-Nectaire. A une époque, il paraît que l’une d’entre elle a même été reconvertie en boîte de nuit !

Y aller

En voiture, vous dirigez vers Saint-Julien,  commune de Montaigut-le-Blanc et y accédez par la D631 ou possibilité de s’y rendre à pied en partant de Champeix en suivant la randonnée « les caves de Saint-Julien »

2)  Les sources salées

C’est  l’une des spécificités d’Auvergne, les sources salées. Et en Pays d’Issoire, elles sont très nombreuses autour des Couzes et de l’Allier. Certaines abritent même une flore maritime. En somme, c’est comme un petit air marin au pied des volcans !

Découvrir les sources 

Notre top 3 : la source du Bard (sur le chemin de la vallée des saints), la source de la tête de lion, la source du Champ-Robert à Coudes. Pour approfondir la découverte autour des sources et de l’eau, retrouvez notre circuit voiture.

Boire l’eau 
  • Ardesy sur la commune d’Augnat exploite une source. L’eau naturellement gazeuse est commercialisée sou le nom Ardesy et on peut la retrouver dans les hypers et supermarchés d’Auvergne
  • Hydroxydase située au Breuil-sur-Couze : l’eau est commercialisée dans les pharmacies
  • La source du Champ Robert (citée plus haut) à Coudes : accessible depuis la route, nombreux sont ceux qui s’arrêtent avec leurs bouteilles pour déguster l’eau chez eux.

3) La vierge noire de Saint-Gervazy

C’est l’une des plus belles et mystérieuses vierges d’Auvergne ! Classée Monument Historique en 1903, vous pourrez l’admirer dans l’église de Saint-Gervais à Saint-Gervazy. Cette statue de Vierge à l’enfant dite en majesté du 12ème siècle a d’ailleurs connu à notre époque une drôle d’histoire. La vierge a été dérobée en 1983 et retrouvée à Madrid seulement en 2000 ! Restituée en 2005 au village de Saint-Gervazy, c’est en grande pompe que la vierge a retrouvé ses terres d’origine.

4) Les biefs d’Issoire

La ville d’Issoire serait-elle une petite Venise auvergnate ? Méconnus des visiteurs et connu des seuls issoiriens, Issoire recèle un trésor caché : ses biefs ou canaux. Ici ou là, au fond d’une ruelle ou derrière une porte on voit surgir ces biefs qui coulent imperturbables. Dans certaines parties visibles, on peut encore voir les anciennes pierres à laver qui permettaient aux issoiriennes de faire la lessive depuis leurs arrière-cours.

Découvrir 

Retrouvez notre parcours, disponible sur le site ou à demander à l’accueil du bureau de tourisme d’Issoire.

5) Le bassin minier

On a tendance à penser que les bassins miniers sont réservés au Nord de la France. Et pourtant, en lisant les noms des communes du Pays d’Issoire : Brassac-les-Mines, Charbonnier-les-Mines…, vous vous apercevrez que l’Auvergne a connu un important bassin minier au Sud de Puy-de-Dôme.

Découvrir

On vous conseille le musée de la mine à Brassac-les-mines, car les retours sont toujours élogieux : « vaut le coup d’œil », «  la reconstitution de la galerie est saisissante », « musée à la fois informatif, émouvant et vivant ». En vous baladant dans le secteur, vous pourrez aussi voir de nombreuses traces :  la lampisterie et le chevalement à Bayard, la chambre chaude et le chevalement à La Combelle. Pour tout voir, on vous conseille la balade « des gueules noires aux bateliers ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Office de tourisme du Pays d'Issoire

9 place Saint Paul - 63500 ISSOIRE

A proximité de l'Abbatiale Saint-Austremoine

+33 (0)4 73 89 15 90

Horaires d'ouverture du 3 Avril 2017 au 30 Septembre 2017

Du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h et dimanche de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h