Fermer

Mes favoris du Pays d’Issoire, par Elodie

Mes favoris du Pays d’Issoire, par Elodie
0 -

Cette semaine, c’est Elodie, responsable de l’accueil, conseillère en séjour et guide-conférencière à l’Office de Tourisme du Pays d’Issoire, qui partage avec nous ses coins préférés. Originaire du territoire et attachée à ses racines, elle a décidé de nous faire découvrir 2 sites qu’elle apprécie : le Vernet-la-Varenne, dans le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez et les pailhats de Courgoul, des anciennes terrasses de culture, réhabilitées et mises en valeur ces dernières années.

Le village du Vernet-la-Varenne

Ce petit village du Livradois, dont je suis originaire est un lieu paisible et charmant. On peut s’y détendre, faire de belles randonnées et profiter de son riche patrimoine naturel.

Je ne me lasserai jamais des nombreuses balades à faire autour du plan d’eau et autour du village, à pied, en VTT ou en courant, des descentes en luge sur la neige en hiver, ou en chambre à air de tracteur, gonflée pour plus de vitesse!

De temps en temps, je me remémore les souvenirs des pique-niques et barbecue en famille et entre amis autour du plan d’eau, des parties de pêche, des randonnées familiales en moto et en quad que je pratiquais étant plus jeune.

Ce plan d’eau m’évoque aussi de nombreux souvenirs d’enfance. Tous ces après-midi passés entre amies à bronzer, à se baigner et à faire du pédalo l’été. Et aussi des souvenirs de la ginguette, où j’ai eu l’occasion de travailler de longues heures en journées et en soirées, les étés. La fameuse buvette du plan d’eau, avec ces soirées spéciales moules-frites! Tous ces services où la joie et les rires se mélangeaient au côté dynamique et intense du métier.

J’aime aussi l’histoire du village du Vernet-la-Varenne. Il est représenté par ses 3 châteaux dont le plus connu est le château de Montfort qui abrite la « Maison de l’Améthyste« .

D’ailleurs, plusieurs sites tels que ce musée ou le site des Mines de Pégut avec « l’Améthyste d’Auvergne » retracent les cinq siècles d’exploitation minière de cette pierre semi-précieuse de teinte violette.

D’ailleurs je n’ai pas besoin de vous préciser quelle est ma couleur préférée et ma pierre favorite ! A vous de le deviner …

Le village de Courgoul

Les dimanches après-midi, l’automne, j’aime me promener le long de la couze Valbeleix, à la découverte des pailhats … et surtout observer le paysage, la faune et la flore aux couleurs resplendissantes. Je prends généralement le sentier de randonnée facile « Entre saules et pailhats » et le sentier d’interprétation, qui présente très clairement les techniques de construction de ces terrasses et leurs fonctions.

Mon prochain objectif pour l’automne 2016 : la randonnée de 9 km, le « tour du Pic de Cluzel » !

Le terme « pailhat » est typiquement auvergnat, il caractérise des terrasses construites en pierres sèches selon des techniques acquises grâce à l’expérience et adaptées à la culture sur les flancs escarpés de la vallée de la couze Valbeleix. L’expansion du vignoble auvergnat au 19ème siècle favorisa la construction de pailhats dans cette vallée escarpée. On y retrouvait des vignes en grande quantité et quelques arbres fruitiers, légumes et fleurs. Malheureusement, à la fin du 19ème et au début du 20ème, l’arrivée du phylloxera (sorte de puceron ravageur) et la prolifération de maladie liée à l’humidité comme le mildiou, anéantirent pratiquement le vignoble auvergnat. Ces terrasses furent ainsi peu à peu abandonnées et recouvertes de végétation. Heureusement, ces dernières années, l’association des pailhats de Courgoul a remis en état ces terrasses cultivées, ce qui me permet aujourd’hui de m’y promener!

J’apprécie aussi beaucoup la fête des pailhats qui se déroule mi-octobre (le 16 octobre en 2016). C’est un moment convivial où l’on peut échanger quelques astuces culinaires avec les producteurs locaux et faire le plein de bons produits du terroir : noix, confiture, miel, etc. Avec la présence de plusieurs artisans, j’arrive toujours à dénicher quelques idées de cadeaux pour Noël (et oui je m’y prends tôt)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil tourisme du Pays d'Issoire

9 place Saint Paul - 63500 ISSOIRE

A proximité de l'Abbatiale Saint-Austremoine

+33 (0)4 73 89 15 90

Horaires d'ouverture de L'Office de Tourisme


L'accueil à Issoire est ouvert toute l'année.
[Mai, juin et septembre] : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h et samedi de 9h30 à 12h30.
[Vacances d'été] : du lundi au samedi de 9h30 à 18h30 et le dimanche de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30.
[Pendant les petites vacances scolaires de Toussaint, Noël, février, Pâques] : du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30.
[Hors vacances scolaires] : du lundi au vendredi de 14h30 à 17h et le samedi de 9h30 à 12h30.

Les accueils de Montpeyroux, Usson et Saint-Floret sont ouverts de début avril à fin septembre.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.