Fermer

Portrait de Sébastien Beauvoir, passionné de drone

La butte d'Usson vue d'un drone
2 -

Prendre de la hauteur avec @sebeauvoir

Nous avons rencontré Sébastien Beauvoir, 20 ans, issoirien, étudiant en BTS systèmes numériques à Clermont-Ferrand et passionné de drone ! En début d’année, Sébastien a fait l’acquisition d’un drone Dji Phantom. Depuis, il sort son drone dès qu’il peut pour photographier l’Auvergne de là-haut.

Comment choisissez-vous les lieux que vous photographiez en drone ?

D’abord, je vérifie la réglementation pour les drones de loisirs. Ensuite, je choisis des lieux qui vu d’en haut ont une accroche comme une église, un pont, un relief.

En effet, un simple paysage sans aucun élément pour accrocher le regard n’a pas beaucoup d’intérêt, sauf s’il y a un beau coucher de soleil.

Finalement, bien qu’habitant la région, le drone m’a permis de découvrir des lieux que je ne connaissais pas comme la chapelle de Saint-Hérent ou l’église de Dauzat-sur-Vodable.

Mais aussi de re-découvrir des lieux comme la vallée des saints, que je n’avais jamais vu sous cet angle !

Avez-vous suivi des cours de photo?

Aucun, je me suis formé tout seul grâce aux nombreux tutoriels sur Internet.

Comment travaillez-vous vos photos après vos sorties?

Je les mets d’abord dans un format plus standard car elles sortent en format 4/3. Ensuite, je les retravaille avec des logiciels photos, pour améliorer les contrastes, les couleurs. Mais ce qui reste le plus difficile, c’est de sélectionner les photos car j’en prends beaucoup en sortie.

Comment fonctionne le drone ?

C’est un quadcoptère (c’est à dire qu’il est composé de 4 moteurs avec 4 hélices). Il est doté d’un ordinateur de bord qui reçoit les informations de la télécommande, qui permet de contrôler l’altitude, la vitesse et la stabilité du drone. Il est aussi muni d’un gps. Le drone embarque également un stabilisateur qui permet notamment de stationner en vol. En vitesse, le drone peut aller jusqu’à 60 km/h. En moyenne, la batterie permet de maintenir le drone en vol environ 20 mn.

Et question réglementation, ça se passe comment?

Une carte disponible sur géoportail indique les interdictions ou réglementations en vigueur selon les zones. Pour résumer, l’utilisation du drone n’est pas autorisée au-dessus des villes et villages, des zones militaires, à proximité des aérodromes, la nuit. Surtout le pays d’Issoire, la hauteur de vol est restreinte à 50 mètres.

Voir les photos et vidéos de Sébastien Beauvoir (@sebeauvoir)

Instagram 

Youtube

 

2 commentaires

  • Publié par JEAN-MARC MASSOT le 9 mai 2017 :

    Bravo Sebastien !
    Superbes photos, qui dépassent très largement en choix et qualité toutes les dronneries auxquelles on est habitué depuis peu.
    C’est bien de rechercher la qualité, justement, plutôt que le spectaculaire !
    Pour tous ceux qui travaillent dans l’environnemental, le paysage, l’urbanisme et l’archi, c’est un outil formidable quand il est maitrisé.
    Bon boulot !
    Jean-Marc

    • Publié par gdouard le 11 mai 2017 :

      Merci pour votre retour enthousiaste sur le travail de Sébastien.

      Bonne journée

      Gwénaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Office de tourisme du Pays d'Issoire

9 place Saint Paul - 63500 ISSOIRE

A proximité de l'Abbatiale Saint-Austremoine

+33 (0)4 73 89 15 90

Horaires d'ouverture du 3 juillet au 3 Septembre 2017

Du lundi au samedi de 9h30 à 18h30 et dimanche de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30