Fermer

On a visité le château de Villeneuve-Lembron

Château renaissance de Villeneuve-Lembron près d'Issoire
château de Villeneuve-Lembron - 0 -

Cette semaine, on a visité le château de Villeneuve-Lembron, au Sud du Puy-de-Dôme, à 15 mn d’Issoire et à quelques minutes de l’autoroute A75. Réuni sous un beau soleil de juin, l’équipe du château nous a accueilli sous les arbres autour d’un bon petit-déjeuner ! Ensuite, nous avons pu visité le château et découvrir tout le travail de restauration qui a été mené depuis 2 ans.

2016 : la renaissance du château de Villeneuve-Lembron

Inscrit au Monument Historique et géré par le Centre des Monuments Nationaux, le château de Villeneuve-Lembron fut construit à la fin du Moyen-âge et conserve des décors peints exceptionnels. Depuis 2 ans, l’intérieur du château était inaccessible au public car d’importants travaux y ont été entrepris. En tout, ce sont plus de 2,25 millions d’euros qui ont été investis par le Centre des Monuments Nationaux pour consolider les parties qui menaçaient de s’effondrer et revoir entièrement les collections !

Et maintenant, la visite !

Entre Moyen-âge et Renaissance

Bâti à la fin du 15ème siècle, le château exprime dans sa construction la transition entre le Moyen-âge et la Renaissance. C’est d’ailleurs une de ses grandes particularités. Ses 4 tours imposantes, ses canonnières, ses fossés évoquent les constructions du Moyen-Age tandis que la cour intérieure, les décors peints sont l’expression de la Renaissance.

La galerie intérieure

Dans la galerie intérieure, on fait connaissance avec Rigaud d’Aureille, grâce à son portrait en savant de la Renaissance.

Baron de Villeneuve et maître d’hôtel des rois Louis XI, Charles VIII, Louis XII et François Ier, il embrasse ensuite la carrière diplomatique. De retour à Villeneuve, Rigault d’Aureille jugea sans doute trop exigu l’ancien hôtel familial et fit construire ce nouveau château.

Autour de son portrait, on découvre aussi ses trophées de chasse et de drôles peintures murales sur les relations d’autorité entre hommes et femmes. 2 d’entre elles représentent Chiche-face et Bigorne, animaux fantastiques et satiriques.

Chiche-face ne se nourrit que de femmes qui obéissent à leurs maris… tandis que Bigorne se nourrit de maris qui obéissent à leurs femmes. A vous de vous faire un avis sur le point de vue du maître des lieux !

Des salles réaménagées

La cuisine

Les éléments de la cuisine et les aménagements qui y sont proposés nous invitent à imaginer les plats qui sortaient de cette pièce, les personnes qui s’y agitaient. On y découvre par exemple un système de tournebroche du 16ème siècle.

La salle des blasons

Cette salle doit son nom à la frise peinte par Maximilien d’Aureille. Entre les blasons, on retrouve des grotesques, ces personnages ou objets entremêlés de fantaisies découvert à la Renaissance.

Lors de la restauration, les tomettes de cette salle ont été entièrement enlevées puis redisposées pour réaliser un nouveau plancher ! En outre, une des tapisseries, commandées par Rigaud d’Aureille, retrouve également place dans cette salle. Pour l’anecdote, au 20ème siècle, jugeant qu’il n’était pas correct que la main des hommes soit à l’intérieur des robes des femmes, celles-ci furent toutes replacées par-dessus !

Le salon blanc

Pour la réouverture, le salon blanc a vécu une véritable métamorphose. Entièrement lambrissée en blanc, la pièce a retrouvé ses huit portraits de famille. Des tableaux du 17ème, qu’un descendant des Pélissier de Féligonde, derniers grands propriétaires du château, a consenti à vendre au Centre des monuments nationaux. L’aménagement actuel du salon, avec son mobilier et ses tableaux, redonne vraiment un caractère habité au château.

A l’étage

L’étage révèle de nombreuses surprises aux visiteurs. On voyage d’abord dans la galerie avec une magnifique fresque inachevée dessinant une ville portuaire.

Tout du long de la galerie, les graffitis que l’on découvre laissent ensuite songeurs, certains datant parfois de plusieurs siècles ! Enfin, tout au bout, on admire une splendide chaise à porteur du 18ème siècle ayant appartenu aux Pelissier de Féligonde et entièrement restauré.

Ensuite, on est invité au repos dans la chambre de Rigaud d’Aureille, où François 1er aurait dormi lors de son passage en Auvergne le 15 juillet 1533, et dans la chambre de la bergère, qui conserve de magnifiques tapisseries d’Aubusson représentant Godefroy de Bouillon.

Enfin, au deuxième étage, on découvre les nouvelles salles consacrées aux expositions temporaires. Là aussi, la restauration a permis de redonné un coup de jeune au sol de tomettes.

L’écurie

Ne partez pas sans visiter l’écurie, car c’est aussi l’une des pièces maîtresses du château !

Entièrement peinte dans la seconde moitié du 16ème siècle, il reste aujourd’hui 50% du décor. Jouant sur l’opposition entre le bien et le mal, les peintures au Nord évoquent des scènes de violence, de guerre tandis qu’au Sud, elles abordent les thèmes de la musique, du carnaval.

 

Le parc, la chapelle… on ne vous a pas tout dit, ni tout montré du château de Villeneuve-Lembron. Par contre, on ne peut vous conseiller qu’une chose, le visiter : Voir les horaires ! De plus, profitez de cet été pour (re)découvrir le château car à l’occasion de la réouverture du château, de nombreuses animations sont prévues !

Des animations tout l’été

Expositions

  • Feher et l’Auvergne, un regard humaniste du 8 juillet 2016 au 4 septembre 2016
  • Si les Châteaux m’étaient contés…  du 10 septembre 2016 au 30 Avril 2017,dans la salle d’exposition 2 étages

Pour les enfants

Des ateliers agrémentés d’une pause-goûter :

  • Les dessus-dessous de la tapisserie, les mardis 19 juillet, 2 et 16 août, de 14h30 à 16h30
    Ateliers autour du tissage pour les enfants de 6 à 12 ans
  • Souvenirs de voyage, les mardis 26 juillet, 9 et 23 août 2015, de 14h30 à 16h30
    Ateliers carnet de voyage pour les enfants de 6 à 12 ans

Autour de la calligraphie

  • Le souffle de la lettre, le samedi 16 juillet, de 9h à 17h (pour les adultes, possibilité de pique-niquer sur place)
    Atelier de découverte de la calligraphie à travers la gestuelle et le souffle dans un décor exceptionnel avec Najib Chergui, calligraphe
  • Stage de calligraphie, du 25 au 29 juillet, de 9h à 17h30 (pour les adultes, pique-nique sorti du sac.)
    Unissez votre corps et votre esprit le temps d’un stage de calligraphie avec Najib Chergui calligraphe. Au programme, découverte ou approfondissement de l’onciale, semi-onciale et entrelacs celtiques.

En musique

  • Bach : Variations Goldberg, le samedi 30 juillet, 2016
    Concert exceptionnel donné par les musiciennes de l’orchestre de Paris dans l’écrin magnifique des grandes écuries. (version trio à cordes)

Des visites insolites

  • De la cave au grenier, en nocturne, les vendredis 22 juillet et 12 août, 21h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Office de tourisme du Pays d'Issoire

9 place Saint Paul - 63500 ISSOIRE

A proximité de l'Abbatiale Saint-Austremoine

+33 (0)4 73 89 15 90

Horaires d'ouverture 2018

[ Pendant les vacances scolaires : du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30] [ Hors vacances scolaires : du lundi au vendredi de 14h30 à 17h et le samedi de 9h30 à 12h30 ] [ Vacances d'été : du lundi au samedi de 9h30 à 18h30 et le dimanche de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30 ]